Array ( [lang] => fr [alias] => la-finance-climat-dans-le-cadre-de-la-ccnucc ) La finance climat dans le cadre de la CCNUCC

La finance climat dans le cadre de la CCNUCC

La contribution des pays au changement climatique, et leur capacité à prévenir et à faire face à ses impacts, varie énormément. Ainsi, la Convention stipule que les pays développés (Parties à l’Annexe II) sont appelés à fournir une assistance financière aux pays en développement pour leur permettre de faire face au changement climatique et de s’adapter à ses effets néfastes (article 4.3 et 4.4). Pour faciliter la mise en œuvre de cette composante, la Convention a établi un mécanisme financier pour fournir des fonds aux Parties pays en développement.

Le mécanisme financier de la Convention

En vertu de son article 11, la Convention stipule que le fonctionnement du mécanisme financier est confié à une ou plusieurs entités internationales existantes. Le fonctionnement du mécanisme financier a été en partie confié au Fonds pour l'environnement mondial (FEM) en 1994.

À sa quatrième session en 1998, la Conférence des Parties (COP) a décidé de revoir le mécanisme financier de la Convention tous les quatre ans conformément à l'article 11.4 de la Convention. Depuis, cinq examens ont été menées dont la plus récente a eu lieu à la COP20 en 2014. Lire la suite

 

La finance climat dans l’Accord de Paris

L'Accord de Paris a soulevé plusieurs aspects liés au financement climatique, en particulier :

  • Un signal clair pour continuer et augmenter l’assistance financière

Dans son article 9, l’Accord de Paris stipule que les pays développés parties doivent fournir des ressources financières pour aider les pays en développement Parties pour l'atténuation et l'adaptation, en continuité à leurs obligations existantes en vertu de la Convention.

 Lire la suite